Hypnose à Paris

Hypnothérapeute - Thérapie énérgétique

Pascal Brouard

Contactez-moiWEEK-END ÉNERGÉTIQUE

Utilisation de l’hypnose après agression sexuelle

Les agressions sexuelles

Après une agression sexuelle, les victimes peuvent avoir des difficultés à reprendre le cours d’une vie normale. Les symptômes d’une agression peuvent se manifester immédiatement après l’agression, comme des mois voir des années après les faits.

La personne qui en est victime va souffrir de terreurs nocturnes et peut avoir la sensation de revivre son agression sous forme de flashs au cours de la journée. Les victimes ont souvent l’impression d’avoir définitivement perdu toute joie de vivre et se sentent parfois mortes à l’intérieur. Une telle agression peut avoir des conséquences dans les rapports aux autres : difficulté de faire confiance à nouveau, sentiment de culpabilité, d’oppression, etc.

Ce qui se passe au niveau psychologique lors d’une agression est aujourd’hui bien compris : cela s’appelle de la dissociation.

La dissociation

La dissociation est un processus psychologique naturel qui est régulièrement utilisé en hypnose. Un anesthésiste, s’il pratique l’hypnose, pourra être amené à dissocier un patient de son corps afin qu’il ne ressente plus rien, c’est une méthode pour réduire les doses de produits nécessaires lors de l’opération.

La dissociation est également utilisée dans l’écriture automatique, où le consultant va être dissocié de son bras afin que son inconscient puisse s’exprimer via l’entremise de la main.

En dehors de l’hypnose, la dissociation sert à notre esprit à « s’associer » aux bons souvenirs et à se « dissocier » des mauvais souvenir. Ainsi, si vous passez une mauvaise journée mais qu’elle se termine agréablement, au bout de quelques jours vous vous souviendrez davantage des bons moments, laissant naturellement les moments pénibles dans l’oubli.

Lors d’une agression sexuelle, un accident de voiture ou encore une catastrophe naturelle, le choc est si violent qu’il arrive que cette fonction se dérègle en nous. La personne qui survit à une agression violente peut parfois avoir l’impression qu’elle est dissociée en permanence : incapacité à se connecter à ses émotions, difficulté de concentration, angoisses, etc.

Utilisation de l’hypnose pour retrouver la joie de vivre après une agression

Lorsque quelqu’un vient me consulter suite à une agression, j’utilise une technique spéciale. Les agressions demandent un soin particulier, en raison justement de la dissociation. C’est pour cette raison que j’ai suivi une formation auprès de psychiatres militaires dont le travail est de réparer les soldats lorsqu’ils reviennent de mission. Que ce soient les horreurs de la guerre, les traumatismes d’un viol ou encore les séquelles d’un accident, les personnes qui en sont victimes et qui souffrent, souffrent d’abord de dissociation.

Mon travail est donc de vous réassocier. À votre corps, vos émotions, votre vie. Comme l’hypnose est la voie royale pour associer, dissocier et réassocier, les techniques que j’utilise fonctionnent extrêmement vite. Lorsque la séance fonctionne, les résultats sont immédiats.

Afin de mieux comprendre quels résultats vous pouvez attendre de ma méthode, je vous invite à écouter le témoignage suivant, d’une mère qui avait pris rendez-vous pour sa fille mineure :

Lorsque la personne est mineure, il faut qu’un adulte assiste à la séance. J’ai suffisamment l’habitude de travailler comme ça, ça ne me dérange pas.

Vous souhaitez une consultation d’hypnose ?

Aujourd’hui, les progrès dans la connaissance du fonctionnement de la psyché nous permettent d’utiliser l’hypnose de manière efficace et en toute sécurité. Vous avez des questions ? Contactez-moi et je vous réponds dans les plus brefs délais.